Phénomènes météorologiques


Par beau temps, la dune offre un magnifique panorama. Mais il est particulièrement intéressant de la découvrir quand la météo est moins stable ou quand à priori on n'aime pas s'y promener.

Brouillard

Ne repartez pas de suite !

Qui a envie de visiter la Dune du Pilat dans le brouillard ? Personne, sans doute. Mais si, par malchance, vous ne voyez pas grand-chose au moment d'arriver à la dune, ne repartez pas de suite ! Vous avez peut-être la chance d'observer un phénomène assez rare qu'on voit plutôt en montagne : le spectre de Brocken. 

 

Ce drôle de fantôme a besoin du soleil

Pour l'apercevoir peut-être, il faut en fait que le brouillard se lève pour laisser sa place au soleil. Pendant une courte durée, quand le soleil et le brouillard coexistent sur la dune, le spectre de Brocken vous tient compagnie ! Si vous avez le soleil au dos, votre ombre est entourée d'un cercle dans le brouillard, si les goutelettes sont assez fines.

 

"Un spectre de Brocken ou spectre du Brocken (en allemand Brockengespenst) est l'ombre considérablement agrandie d'un objet, observée d'un sommet montagneux dans la direction opposée au soleil, sur un nuage de gouttelettes d'eau ou sur du brouillard. Elle est parfois entourée d'un cercle lumineux. Si ce dernier est coloré comme un arc-en-ciel, il s'agit alors d'une gloire." 

(Wikipedia)

Dune du Pilat / Spectre de Brocken
Dune du Pilat / Spectre de Brocken

Nous avons eu la chance d'observer ce phénomène sur la Dune du Pilat en 2016 (voir image ci-dessus). Apparemment, il s'agit du premier cas documenté. En janvier 2018, un autre cas a été rendu public et relayé dans les médias.

Dune du Pilat brouillard soleil spectre

Dune du Pilat vent sable tempête

Tempête

Pour voir comment le vent emporte le sable fin, il n'est pas nécessaire d'attendre la prochaine tempête. Même un vent assez modéré suffit pour pousser les grains de sable vers la forêt (vent d'ouest) ou même vers l'océan (vent d'est). Impressionnant !


Givre


Il faut vraiment avoir envie d'admirer la dune couverte d'une fine couche blanche quand il gèle et qu'il peut y avoir en plus un vent glacial. Mais cela vaut le coup ! Phénomène également assez rare, car il ne gèle pas souvent ici, aussi proche de l'océan, on peut quand même voir la dune comme ça au moins une fois par an. 

Neige


Si vous vous trouvez un jour sur la dune couverte d'une fine couche de neige, c'est que c'est votre jour de chance ! Contrairement au givre, la neige est rare sur la Dune du Pilat. Elle risque même d'être plus rare que la neige dans le Sahara !

 

Il avait neigé la dernière fois en 2011. Et puis, des flocons sont tombés à nouveau le 7 février 2018. Il fallait attendre donc sept ans ! Un moment magique pour ceux qui se trouvaient sur la dune juste ce matin-là. Vers midi, quasiment toute la neige avait fondu, alors que le soleil n'a percé que l'après-midi.

Décidément, cet hiver 2018 nous a gâtés, puisqu'il a neigé à nouveau le 28 février ! Et c'était tout à fait différent, car un vent glacial balayait la dune et emportait toute la neige vers la partie basse de la dune et la plage. Mais là aussi, l'épisode n'a duré que quelques heures, avant que l'air doux d'Espagne ne fasse fondre la fine couche de neige. Voir la "dame blanche", comme certains appellent la Dune du Pilat, en robe blanche, est un bonheur très éphémère.