Un site naturel


Toujours en mouvement

 

Aujourd'hui encore, la dune continue à évoluer au gré du vent et des marées tout en se déplaçant vers l'intérieur des terres. La forêt de pins maritimes est ainsi peu à peu engloutie par cette masse aussi inimaginable qu'indomptable de 60 000 000 mètres cube de sable. Chaque année, la dune avance de plusieurs mètres et dévore une surface de 8 000 m2 par an (soit un terrain de foot). En effet, le sable est tellement fin que les vents marins n'ont aucun mal à le soulever et à l'emporter (voir vidéo). Les pentes sur la face est (forêt) sont comprises entre 19° et 29°, celles sur la face ouest (océan) entre 7° et 13°.

 

En même temps, la dune est grignotée de l'autre côté, par l'océan Atlantique. Les forces de la nature provoquent donc un mouvement perpétuel entraînant le changement des formes de la dune et finalement son déplacement.

 

Phénomène à peine croyable quand on la voit si calme sous un ciel bleu et sans vent... Les pins et les autres plantes se trouvant à l'Est de la dune n'ont aucun moyen de lui échapper.

 

Si elle continue à se déplacer au même rythme, elle atteindra dans une quarantaine d'années la route de Biscarrosse.



Pour les uns, cette dune est comme un désert en France, pour les autres, elle reste tout simplement le plus grand terrain de jeu et le plus joli bac à sable d'Europe.

 



fr | en | de | es | it